Visa se félicite de soutenir l’équipe féminine de bobsleigh du Nigeria pour les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018

SAN FRANCISCO–Visa (NYSE : V) a annoncé aujourd’hui l’arrivée dans l’Équipe Visa des trois athlètes composant l’équipe féminine de bobsleigh du Nigeria, qui s’entraînent actuellement pour devenir les tout premiers représentants africains, hommes et femmes confondus, à se qualifier pour les Jeux olympiques d’hiver dans l’épreuve de bobsleigh. Les trois femmes, la pilote du bobsleigh Seun Adigun, et les freineuses Ngozi Onwumere et Akuoma Omeoga, associent leurs qualités exceptionnelles sur la piste d’athlétisme pour poursuivre leurs rêves en bobsleigh.

Sans l’accès au matériel de formation approprié ni l’expérience précieuse sur la glace en vue de parfaire leur technique, les membres de l’équipe féminine de bobsleigh du Nigeria ont commencé par s’entraîner sur les terres dénuées de neige, de Houston au Texas, dans une luge en bois qu’elles avaient surnommé « Le Maeflower ». Après avoir fixé leur objectif sur les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, elles ont créé un site Internet de financement participatif dans l’espoir de lever les fonds nécessaires à leur participation à PyeongChang. En découvrant cette page, Visa a été inspiré par leur histoire et leur détermination à se tailler une place dans l’histoire, et s’est engagé à renforcer l’objectif de l’équipe de participer aux Jeux olympiques d’hiver.

« En découvrant pour la première fois leur ambition, nous avons tenu à reconnaître l’esprit collectif de ces athlètes, qui symbolise parfaitement l’esprit de l’Équipe Visa », a déclaré Chris Curtin, chef du marketing, marque et innovation, chez Visa. « En les accueillant dans l’équipe Visa, nous espérons fournir à ce groupe d’athlètes déterminées, une plateforme mondiale afin de raconter leur ambition et d’encourager les athlètes du monde entier à suivre leurs rêves, et à ne jamais abandonner. »

Les performances athlétiques et la détermination de chaque membre de l’équipe féminine de bobsleigh du Nigeria sont palpables alors qu’elles s’affairent à réécrire l’histoire de leur sport :

  • Seun Adigun (pilote de bobsleigh, Nigeria) : Mme Adigun a représenté le Nigeria au 100 m haies des Jeux olympiques de Londres en 2012. Dans l’optique de revenir sur la scène olympique, elle a commencé à s’entraîner pour l’épreuve de bobsleigh en 2014.
  • Ngozi Onwumere (freineuse de bobsleigh, Nigeria) : Mme Onwumere, une ancienne sprinteuse performante, a remporté l’Argent et l’Or aux Jeux africains de 2015 en République du Congo dans les épreuves du 200 m et du relais 4 x 100 m, respectivement. Mme Onwumere a commencé l’entraînement après avoir été recrutée par Mme Adigun en 2016.
  • Akuoma Omeoga (freineuse de bobsleigh, Nigeria) : Mme Omeoga est diplômée de l’Université du Minnesota où elle participait aux épreuves du 100 m et du 200 m en tant que sprinteuse au sein de l’équipe d’athlétisme universitaire. Elle représentera le Nigeria pour la première fois à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

« Le soutien et les encouragements que nous a apportés l’Équipe Visa est déjà en soi un rêve devenu réalité », a déclaré Seun Adigun, pilote de l’équipe féminine de bobsleigh du Nigeria. « Nous sommes fières de faire partie d’une équipe qui partage notre mission, et qui nous a mis en contact avec les ressources nécessaires pour atteindre notre objectif, et nous l’espérons, habiliter d’autres athlètes à en faire autant. »

Depuis le lancement du programme en 2000, l’Équipe Visa a soutenu plus de 400 athlètes et candidats aux Jeux olympiques et paralympiques en leur fournissant les outils, les ressources et le soutien dont ils ont besoin pour atteindre leur plus haut potentiel, quels que soient leurs origines ou antécédents. L’Équipe Visa met en valeur un groupe diversifié d’athlètes olympiques et paralympiques qui incarnent nos valeurs fondamentales d’acceptation, de partenariat et d’innovation, et dont nous entretenons l’esprit à travers la portée internationale des Jeux olympiques et paralympiques.

Les athlètes de l’équipe féminine de bobsleigh du Nigeria rejoignent le panel diversifié des athlètes de l’Équipe Visa, où figurent notamment : Mikaela Shiffrin (USA), Chloe Kim (USA), Gus Kenworthy (USA), Hilary Knight (USA), Oksana Masters (USA), Mark McMorris (Canada), Lee Sang-Hwa (Corée du Sud), Kamil Stoch (Pologne) et bien d’autres.

Pour en savoir plus sur l’Équipe Visa, suivez-la sur Twitter @VisaNews, et visitez www.visa.com.

À propos de Visa Inc.

Visa Inc. (NYSE : V) est le leader mondial des paiements numériques. Notre mission est de relier le monde grâce au réseau de paiement le plus innovant, le plus fiable et le plus sûr, et, ce faisant, de permettre aux individus, aux entreprises et aux économies de prospérer. Notre réseau de traitement global, de pointe, VisaNet, fournit des paiements sécurisés et fiables dans le monde entier, et est capable de gérer plus de 65 000 messages de transaction par seconde. La focalisation incessante de la société sur l’innovation est un catalyseur pour la croissance rapide du commerce connecté sur tout type d’appareil, et une force motrice derrière le rêve d’un avenir sans numéraire, pour tous, et partout. À l’heure où le monde évolue de l’analogique vers le numérique, Visa met à disposition notre marque, nos produits, nos employés, notre réseau et notre envergure pour remodeler l’avenir du commerce. Pour plus d’informations, rendez-vous sur usa.visa.com/aboutvisavisacorporate.tumblr.com et @VisaNews.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Powered by WPeMatico

You might like

About the Author: Carrie Brunner

Carrie Brunner grew up in a small town in northern New Brunswick. She studied chemistry in college, graduated, and married her husband one month later. They were then blessed with two baby boys within the first four years of marriage. Having babies gave their family a desire to return to the old paths – to nourish their family with traditional, homegrown foods; rid their home of toxic chemicals and petroleum products; and give their boys a chance to know a simple, sustainable way of life. They are currently building a homestead from scratch on two little acres in central Texas. There’s a lot to be done to become somewhat self-sufficient, but they are debt-free and get to spend their days living this simple, good life together with their five young children. Carrie writes mostly on provincial stories.
%d bloggers like this: