SFL signe l’arrivée de WeWork sur les Champs-Elysées

PARIS–Regulatory News:

SFL (Paris:FLY) et WeWork France ont signé un bail ferme de 12 ans, sur une surface de 3 400 m² sur l’immeuble emblématique du 92 Champs-Elysées très lourdement restructuré en 2012.
Le leader mondial du co-working confirme ainsi son positionnement haut de gamme sur le marché immobilier parisien.

Cette signature – qui intervient seulement deux mois après le lancement de la commercialisation – confirme également le fort positionnement de SFL qui cherche à offrir les meilleurs produits sur les meilleurs emplacements parisiens et conforte ainsi la résilience et la performance de son business model.

« Nous nous réjouissons à l’idée d’accueillir WeWork parmi nos nouveaux clients ; notre métier vise à accompagner la transformation de nos actifs pour répondre au cahier des charges très exigeant de ces entreprises leaders globales » indique SFL.

WeWork était représenté par le cabinet DLA Piper ainsi que par BNP Paribas Real Estate ; SFL était représentée par BNP Paribas Real Estate.

www.fonciere-lyonnaise.com

À propos de SFL

Leader sur le segment prime de l’immobilier tertiaire parisien, la Société Foncière Lyonnaise se distingue par la qualité de son patrimoine évalué à 5,9 milliards d’euros, avec des immeubles concentrés dans le Quartier Central des Affaires de Paris (#cloud.paris, Édouard VII, Washington Plaza…) et par la qualité de son portefeuille de clients, constitué de sociétés prestigieuses opérant dans le secteur du conseil, des médias, du digital, du luxe, de la finance et de l’assurance.

Marché de cotation : Euronext Paris Compartiment A – Euronext Paris ISIN FR0000033409 – Bloomberg : FLY FP – Reuters : FLYP PA

Notation S&P : BBB+ stable

Powered by WPeMatico

You might like

About the Author: Carrie Brunner

Carrie Brunner grew up in a small town in northern New Brunswick. She studied chemistry in college, graduated, and married her husband one month later. They were then blessed with two baby boys within the first four years of marriage. Having babies gave their family a desire to return to the old paths – to nourish their family with traditional, homegrown foods; rid their home of toxic chemicals and petroleum products; and give their boys a chance to know a simple, sustainable way of life. They are currently building a homestead from scratch on two little acres in central Texas. There’s a lot to be done to become somewhat self-sufficient, but they are debt-free and get to spend their days living this simple, good life together with their five young children. Carrie writes mostly on provincial stories.
%d bloggers like this: