GLOBAL BIOENERGIES : REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE ESTIMEE A 69 % POUR L’ETBE ENTIEREMENT RENOUVELABLE PAR RAPPORT A L’ESSENCE FOSSILE

                         Global Bioenergies : réduction des émissions de gaz à effet de serre estimée à 69 % pour l'ETBE entièrement renouvelable par rapport à l'essence fossileÉvry (France) – 15 janvier 2018 Global Bioenergies (Euronext Growth: ALGBE) a confié à EVEA, une société spécialisée dans le calcul de l'Analyse de cycle de vie (ACV), une étude consacrée aux produits de la future usine IBN-One. L'ETBE entièrement renouvelable est estimé permettre une réduction de 69 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport à l'essence fossile. Ce chiffre a été calculé sur la base de la conception actuellement prévue de l'usine IBN-One utilisant un calculateur d'émissions de gaz à effet de serre basé sur 2BSVS, et conforme à la Directive relative aux énergies renouvelables.Dans le cadre du projet ISOPROD financé par le programme « Investissements d'Avenir » et géré par l'ADEME, une évaluation de l'impact environnemental de la future usine d'isobutène renouvelable IBN-One a été réalisée par EVEA, une société spécialisée dans l'Analyse de cycle de vie (ACV) et l'éco-conception. L'ACV s'est concentrée sur la production d'isobutène renouvelable dérivé de la betterave sucrière en vertu de la conception de l'usine IBN-One, en collaboration avec Cristal Union, partenaire de Global Bioenergies dans cette co-entreprise.Samuel Causse, Responsable du département agro-ressources et chimie verte au sein d'EVEA déclare : « En termes d'usage et de fin de vie, nous avons analysé plusieurs dimensions de l'empreinte environnementale, les émissions de gaz à effet de serre étant l'une d'entre elles. Notre analyse nous a amenés à éco-concevoir des recommandations qui seront mises en oeuvre dans le procédé. Nous sommes fiers d'avoir été sélectionnés pour évaluer et améliorer la performance environnementale d'une technologie aussi innovante et potentiellement à même de changer la donne. »Les résultats préliminaires de l'analyse d'après le calculateur des émissions de gaz à effet de serre sont conformes à la Directive relative aux énergies renouvelables. Ils ont permis d'établir que l'ETBE (ethyl-tert-butyl-ether en anglais ou éther éthyle tertiobutyle) entièrement renouvelable, produit à partir d'isobutène renouvelable et de bioéthanol, est associé à une réduction de 69 % d'émissions d'équivalent CO2 par comparaison aux carburants fossiles essence. Ces résultats devront être confirmés après un audit sur site et un tiers examen de l'ACV. L'ETBE est à ce jour intégré à l'essence, jusqu'à 23 %. L'ETBE entièrement renouvelable a le potentiel d'incorporer 2,7 fois plus d'énergie renouvelable dans l'essence que via le recours aux biocarburants traditionnels.Bernard Chaud, Directeur de la stratégie industrielle de Global Bioenergies, et PDG d'IBN-One ajoute : « Ces résultats sont encourageants et prometteurs grâce à la betterave sucrière comme substrat. Avec la seconde génération de matières premières, telles que la paille de blé ou les hydrolysats dérivés du bois, les dérivés de l'isobutène renouvelable devraient permettre une réduction des émissions encore supérieure. »Marc Delcourt, PDG de Global Bioenergies déclare : « C'est le tout début d'une nouvelle révolution dans l'adoption de carburants liquides écologiques. Alors que la planète est submergée par les nouvelles relatives à la mobilité électrique, il est important de rappeler au public que des économies en matière d'émissions de gaz à effet de serre similaires peuvent être réalisées en ayant recours aux biocarburants avancés. Les biocarburants représentent une solution renouvelable qui ne fait aucun compromis avec l'autonomie des voitures et ne nécessite aucune dépense d'infrastructure sur le plan national. »A propos de GLOBAL BIOENERGIESGlobal Bioenergies est l'une des rares sociétés au monde et la seule en Europe à développer un procédé de conversion de ressources renouvelables en hydrocarbures par fermentation. La société s'est focalisée dans un premier temps sur la fabrication biologique d'isobutène, une des plus importantes briques élémentaires de la pétrochimie qui peut être convertie en carburants, plastiques, verre organique et élastomères. Global Bioenergies continue d'améliorer les performances de son procédé, mène des essais sur son démonstrateur industriel en Allemagne et prépare la première usine de pleine taille au travers d'une Joint-Venture avec Cristal Union nommée IBN-One. Global Bioenergies est cotée sur Euronext Growth à Paris (FR0011052257 – ALGBE).Recevez directement l'information de Global Bioenergies en vous inscrivant sur www.global-bioenergies.comSuivez-nous sur Twitter : @GlobalBioenergi ContactGLOBAL BIOENERGIES
Jean-Baptiste Barbaroux
Directeur Corporate Development
Téléphone :       01 64 98 20 50
[email protected]
Attachments:http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/6bd1364a-276f-4b92-b7d3-45368ae012fe

Powered by WPeMatico

You might like

About the Author: Carrie Brunner

Carrie Brunner grew up in a small town in northern New Brunswick. She studied chemistry in college, graduated, and married her husband one month later. They were then blessed with two baby boys within the first four years of marriage. Having babies gave their family a desire to return to the old paths – to nourish their family with traditional, homegrown foods; rid their home of toxic chemicals and petroleum products; and give their boys a chance to know a simple, sustainable way of life. They are currently building a homestead from scratch on two little acres in central Texas. There’s a lot to be done to become somewhat self-sufficient, but they are debt-free and get to spend their days living this simple, good life together with their five young children. Carrie writes mostly on provincial stories.
%d bloggers like this: